correns

Correns, premier village bio de France

Quand action locale se conjugue avec Développement Durable.

« La sensation d’un privilège », signature de Correns, village varois d’un millier d’âmes, illustre la qualité de vie qu’il offre aujourd’hui, résultante/récompense d’un choix fait il y a vingt ans de s’orienter sur la voie du Développement Durable.

C’est en 1996, qu’agriculteurs et viticulteurs s’unissent et s’engagent pour passer en  « bio » l’ensemble de leur production. L’objectif est clair : redonner un souffle à la communauté en offrant aux hommes et aux femmes de Correns la possibilité de s’inventer un avenir, sur leur territoire. Si le pari est réussi, et le lien tissé plus solide que jamais, le combat, que mènent élus et habitants pour assurer ce renouvellement perpétuel des ressources, reste quotidien.

Depuis la commune s’est inscrite dans une démarche globale de développement soutenable : tourisme durable, promotion de l’écoconstruction, création d’entreprises responsables, actions dans le champ des énergies renouvelables, restauration scolaire bio et lutte contre le gaspillage.

Une dynamique culturelle, avec la création, en 1998, d’un centre d’ethnomusicologie, «Le Chantier», qui contribue au développement des musiques patrimoniales du monde entier.

Une synergie participative, sans cesse nourrie par la société civile, les habitants, les commerçants et les associations qui sont depuis le début acteurs de l’élaboration et de la réalisation de ces démarches, qui se personnifie par la création d’un Agenda 21. Porté par l’association indépendante «Correns 21», ce dernier est à l’origine de nombreuses initiatives originales : AMAP bois, jardins partagés, etc.

Un besoin de partage, d’ouverture et de solidarité a lié Correns à Goma, ville située en République Démocratique du Congo. D’une éthique commune est née l’association «Villages Durables» et la création d’une éco-ferme, centre de formation à l’agriculture écologique pour les jeunes (en particulier les enfants soldats du Rwanda et de la RDC).

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) en cohérence avec le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) de la Provence Verte, retranscrit en terme d’aménagement, et ce d’une manière très concrète, l’engagement de la commune pour un développement durable.

Cette aventure singulière de Correns n’est pourtant qu’une parmi bien d’autres.

La commune, qui  reçoit régulièrement des événements,  est équipée pour ce genre de manifestation (salles de la Fraternelle (250 p) des Pénitents Blancs (100p) de Fort Gibron (80p et 25p), cantine bio, hôtel restaurant, traiteurs bio  et 150 lits de gites ruraux ….).

Ces Entretiens se dérouleront à Correns en Mai 2017.

Correns s’est affirmé comme lieu d’expérimentation grandeur nature du développement durable !

Mairie de Correns

Office de tourisme de Correns

Agenda 21 de Correns