smppvLe périmètre de la Provence Verte regroupe 39 communes et près de 102 000 habitants. Le territoire est localisé au cœur du moyen Var, aux bords du Verdon et aux pieds de la Sainte-Baume. Les 39 communes sont structurées en 4 Communautés de Communes de tailles démographiques différentes. Les villes principales sont Brignoles (16 885 habitants) et Saint Maximin (14 617 habitants).

carte1-provenceverte

Le territoire de la Provence verte et notamment celui du Comté de Provence s’est engagé depuis plusieurs années dans un projet de développement durable local axé sur ses potentiels locaux : développement d’une agriculture locale, progression de l’écoconstruction, développement des énergies renouvelables, dynamisation de la filière sylvicole, maintien d’une économie circulaire de proximité, préservation et valorisation du cadre de vie et des ressources naturelles, soutien aux porteurs de projets locaux. L’ensemble de ces projets permet de faire de la Provence Verte un territoire initiateur et moteur des politiques de développement durable à l’échelon départemental et régional.

L’objectif de la Provence Verte est donc de développer une stratégie globale de développement durable et d’en faire la base de sa spécificité, son attractivité et de sa compétitivité. Le territoire entend se saisir de cette opportunité tirée de ses ressources locales pour développer des activités économiques spécifiques tout en améliorant la qualité de vie des populations et en proposant des services innovants.

Il est ainsi proposé dans un objectif de valorisation et de renforcement de l’attractivité du territoire d’initier une démarche permettant de définir une politique globale d’émancipation des politiques de développement durable dirigées vers les collectivités territoriales et autres établissements publics de la Provence Verte, les associations et les entreprises afin de les orienter vers une professionnalisation propre à satisfaire aux trajectoires de transition écologique et énergétique.

Ce territoire est aujourd’hui confronté à de nombreux enjeux :

  • Préserver les espaces agricoles et favoriser une agriculture de proximité et de qualité
  • Développer un tourisme durable
  • Maîtriser la demande énergétique et développer les énergies renouvelables
  • Améliorer la gestion des bassins versants et milieux aquatiques
  • Répondre à la demande en matière de logements (conventionnés et éco-construits)
  • Renforcer l’ensemble des compétences dans le domaine de l’environnement, agriculture, développement durable en développant la formation et l’emploi
  • Impulser des dynamiques de développement durable sur les communes de la Provence Verte

Afin de répondre à ces enjeux, le territoire s’est doté d’un SCoT-Grenelle[1] ambitieux et volontaire.

Ce territoire poursuit l’ambition forte de devenir un espace de développement durable fondant sa spécificité, son attractivité et sa compétitivité sur une politique environnementale volontariste et un développement solidaire.

[1] SCoT : Schéma de Cohérence Territoriale